Le Château de Puymartin Histoire du Château de Puymartin La légende de la Dame Blanche

Le château

La salle des gardes



De cette pièce partaient les chemins de ronde, elle est dans le corps de logis et permet de communiquer de la tour Sud du XVe à la tour Nord du XIIIe. Remarquez ces poutres en arête de poisson ou toile d’araignée et la cheminée du XVe qui a été murée.

A côté de cette salle, nous entrons dans une petite pièce qui a une terrible histoire. En effet au XVIe siècle, Thérèse de Saint-Clar, surprise par son époux de retour de guerre dans les bras de son amant fut emprisonnée ici. Son mari jaloux tua l’amant (un jeune chevalier du voisinage) et l’épouse infidèle fut emprisonnée là durant une quinzaine d’années. La porte fut murée, par la petite trappe on lui apportait sa nourriture, elle dormait sur une mauvaise paillasse, dans ce petit recoin et la cheminée lui permettait de se chauffer et de faire sa cuisine, de plus il y avait deux barreaux à sa fenêtre pour l’empêcher de s’échapper.

A sa mort, elle ne quitta pas cette pièce, car son corps fut emmuré là et depuis une légende dit que Thérèse reviendrait hanter le château le soir aux environs de minuit : elle se promènerait dans l’escalier, dans sa pièce et sur les chemins de ronde. C’est le fantôme de la Dame Blanche : des habitants du château l’ont rencontrée, ainsi que des visiteurs…

Contact I Informations I Mentions légales I Plan du site